Colloque

  • 6 – 8 oct. 2022
  • Nancy

Le néogothique en Lorraine et dans le Grand Est

Mouzais, Château de Charmois

Le mouvement néogothique est bien présent en Lorraine et dans le Grand Est. Sa dispersion géographique et sa diversité n'ont pas permis d'engager jusqu'à présent une approche synthétique de cette production singulière. L’AMAL se propose d'organiser un colloque sur ce sujet en octobre 2022.

Le courant néogothique se diffuse en France à partir des années 1820 et ce style, présent en peinture et en sculpture notamment, finit par s’imposer en architecture à la fin des années 1840. Malgré quelques publications monographiques, il reste encore bien méconnu dans la région. Le colloque a pour objectif de répondre à plusieurs questions : comment définir ce courant, comment s’impose-t-il dans ce territoire, quels modèles ? Tous les arts sont concernés : peinture, sculpture et art funéraire, peintures murales et décors, mobilier, orfèvrerie, verrerie et vitrail, musique… Quant à l’architecture religieuse et civile, elle adopte ce style comme en témoignent de nombreuses églises. La création de la nouvelle frontière entre la France et l’Allemagne à la suite du traité de Francfort fait de cette région un territoire à part ; peut-on lire dans le paysage une évolution des conceptions et des réalisations dans les départements français et dans les départements annexés ? La restauration des bâtiments médiévaux, la protection au titre des monuments historiques modifient-elles notre approche de cet héritage ? Quelle est aujourd’hui notre regard sur ce patrimoine ?

 

Nancy, 52 rue de Médreville

Nancy église Saint-Léon

Richardménil, église Saint-Georges

Metz, église Sainte-Ségolène